07/10/2013

Témoignage anonyme : à faire lire à vos proches!

NOUS..... on ne se pique pas à l'insuline, on perd pas nos cheveux à cause de la chimio,
on est peut-être SUPER SEXY ou on est malheureusement AUSSI RONDE qu'un tonneau....
NOUS...... on n'a pas de signes extérieurs de maladie ;
alors les gens pensent qu'on décide un beau jour d'attirer l'attention des autres,
qu'on veut se faire servir, qu'on tire au flanc, qu'on devient paresseux et constamment en demande.
NOUS....... ON A HONTE de ne plus pouvoir couper notre viande,
lever les bras pour sécher nos cheveux, nous frotter le corps sous la douche.

NOUS, ON A HONTE .....de lâcher un cri de douleur en écartant la couverture du lit,
dans la solitude incomprise d'un lever matinal tardif qui n'est PAS une GRASSE MATINEE.......
NOUS...ON SE SENT COUPABLE envers notre conjoint, notre famille,
de ne plus pouvoir prendre soin d'eux comme avant.
NOUS....... ON EST TELLEMENT HUMILIEE de ne plus être productive au travail,
d'oublier ......ce qu'on a oublié de faire !
NOUS........ON A HONTE DU TEMPS QUI PASSE, jour après jour,
faisant état de tous les retards qui s'accumulent dans notre vie
et qui NOUS RENDENT FOLLE d'ANGOISSE..... car le Temps.... c'est de l'Argent !
Et on en fait perdre à tout le monde......
Et NOUS....on est en COLERE de ne pas être respectée et reconnue
car on risque au bout du compte de perdre : EMPLOI, MAISON, CONJOINT.......

C'est çà, un petit bout de notre vie quotidienne.
MAIS, allez SECOUEZ-VOUS un peu, QUAND ON VEUT ON PEUT.....
voilà les merveilleux réconforts que nous recevons
comme des coups de botte dans le derrière ( je préfère rester polie)

JE REMERCIE TOUS LES CONJOINTS QUI ONT ASSEZ D'AMOUR
POUR RESPECTER LEURS VOEUX DE MARIAGE :
Dans la santé, Comme dans la maladie !
Je leur tire mon chapeau car, le dire c'est facile mais le vivre c'est très éprouvant pour eux ;
de même pour nous de leur imposer tout ça.

21:25 Écrit par Isabelle L-F. dans 01. Témoignages | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.