01/12/2008

Hyperactivité et troubles associés / TDA/H Belgique

Un petit détour par l'association belge du TDA/H...

Notre fiston a eu des difficultés durant sa scolarité de 6 à 13 ans.
Aujourd'hui, il va mieux. Mais durant toutes ces années, nous en avons tous bavé. Lui bien sûr, et nous, ses parents, sa soeur...
Cette association nous a beaucoup aidé.
Alors je trouve important d'en mentionner l'existance dans ce blog.

Encore aujourd'hui, il y a des enfants qui se retrouvent sur les bancs d'école, incompris, et luttant désespérément pour arriver aux même peformances que leurs copains de classe. Parfois même, et j'en connais, ils essuyent le regard moqueur du prof... N'étant pas dans la bonne moyenne, ils retardent soi-disant la classe...
Leurs parents se battent contre des murs, pour faire entendre que leur enfant mérite autre chose, ... Non, ces enfants ne sont pas idiots, non, ce ne sont pas des parresseux! Ils sont souvent plus intelligents que la moyenne, mais leur cerveau ne fonctionne pas tout à fait de la même façon que celui des autres enfants. Ils sont plus vite distraits. Leur niveau de concentration s'épuise plus vite...

Mais si on leur accorde un peu d'attention, et qu'on se donne la peine de les encourager... Ils sont capables de faire des exploits. Il suffit parfois de peu de chose, mais ça marche !

Voici les coordonnées du site du TDA/H.

www.tdah.be

 

Commentaires

bonsoir,c'est rachel et oui celle qui a ete decele gougerot sjogren mais je sais que je ne suis pas au bon endroit pour ca mais c'etait juste pour que vous me reconnaissiez,voilà ma fille de presque 14ans est atteinte de tda/h aussi apres plusieurs differents examens,je me demendais si ca aurait avoir avec ma maladie,ca serait peut etre genetique? en tout cas le lien sur le tda est super,à bientot

Écrit par : rachel | 29/01/2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Rachel,
A priori, non, il n'y a pas de rapport, mais les études de cette maladie (sjögren) sont encore trop peu nombreuses pour déterminer quoi que ce soit. Pur ce qui est du tda/h, en Amérique, ils sont déjà beaucoup plus avancés... Mais je suis de tout coeur avec vous... un cumul des deux dans la famille, c'est très difficile à gérer. Le site est bien... j'ai aussi à l'époque été à des réunions avec des parents d'enfants tda/h, médecins et psychologues et cela m'a beaucoup aidé à comprendre cette "maladie"... et à dédramatiser certains traitements. (je ne sais pas si il en font encore ?) Mon fils a pris de la rélatine pendant quelques années et puis n'en a plus eu besoin. Il a fallu attendre que ses études commencent à l'intéresser (menuiserie)pour qu'il y trouve un certain équilibre et reprenne confiance en lui. Aujourd'hui, il a 19 ans et termine une 7e année de spécialisation en améngement d'intérieur (en cuisine équipée). Il ne faut surtout pas se décourager. Ce qui est aussi difficile c'est l'incompréhension du corps enseignant. (Je pensais qu'ils avaient fait des progrès, mais cela dépend d'une école à l'autre et d'un professeur à l'autre aussi!) Courage à vous et à votre famille. A bientôt!

Écrit par : Isabelle | 29/01/2010

Répondre à ce commentaire

merci beaucoup d'avoir repondu si vite,ca fait plaisir de voir qu'il y a des gens qui me comprennent pour les deux cas,bien sur c'est pas facile mais j'ai du courage et le morale et vous dites c'est l'incomprehension qui tue,surtout des profs qui apparement n'ont toujours rien compris à l'heure actuelle du tda/h,la pauvre elle a deja double une annee et maintenant elle est distraite avec ses affaires d'ecole,elle oublie bcp de choses,conclusion elle est tout le temps en retenue,rattrapage...elle passe presque sa vie à l'ecole,ca ne l'encourage pas bien sur enfin on a pas le choix c'est ainsi.il devrait y avoir des ecoles adaptees à ce genre de trouble à bientot isabelle

Écrit par : rachel | 30/01/2010

Répondre à ce commentaire

Vous savez, il y a des médicaments qui aident vraiment pour la tda/h. En quelques minutes, l'enfant devient plus concentré et le bénéfice est visible pour lui et pour son entourage. Mon fils à pris de la Rélatine pendant quelques années. On parle aussi du bénéfice de l'Oméga 3. Moi, au début j'ai refusé que mon fils prenne ce médicament, je pensais qu'on allait le doper. J'étais mal informée... ce médicament est un dopant pour les personnes qui ne sont pas atteinte, mais c'est une aide extraordinaire pour les enfants qui souffrent du tda/h et pour eux il ne s'agit pas d'un dopant mais cette molécule réactive des fonctions qui ne fonctionnent pas comme il faut au niveau des neurones. Le jour où on lui a donné ce médicament, c'était notre dernier recours... j'étais au bord de la dépression... je n'arrivais plus à suivre. L'ambiance familiale était affligeante pour tous les membres de la famille. Et puis ce fut presque un miracle... à l'école aussi, mon fils était plus attentif et a pû suivre les cours comme les autres élèves. Je connais d'autres familles pour lesquelles ce fut la même chose. Est-ce qu'on a proposé un traitement à pour votre fille ? Parlez-en à votre neuro-psychiatre ou la personne qui s'occupe de votre fille.
Je reviens aussi à votre première question (génétique). En fait, il y aurait plutôt un lien mais inversé. A savoir que le stress, la fatigue ou un événement psychologique (problème familial, accident, décès etc) déclencherait une aggravation du syndrôme de Sjögren. Avoir un enfant qui a le tda/h c'est très dur à gérer, même pour des personnes qui ne sont pas atteinte du syndrome. Et dans notre cas, les problèmes sont cumulés. Gardez confiance, votre fille va aller mieux. Il faut du temps, mais ces enfants ont en eux beaucoup de volonté et aussi de potentiel. Il suffit qu'ils rencontrent des personnes qui leur fassent confiance, qui ne les rabaissent pas, qui leur donnent une chance et alors les choses deviennent simples. Il faut croire en leur bonne étoile. Et aussi les déculpabiliser, parce que ce n'est en rien leur faute s'ils ne peuvent pas se concentrer. Ce n'est pas un manque de bonne volonté, c'est tout à fait indépendant de leur volonté. Votre fille souffre, et toute la famille aussi. S'il y a des frères et soeurs, ils encaissent aussi... Il faut trouver ce qu'elle aime faire et la pousser dans cette voie. Mon fils adorait bricoler avec des bouts de bois, un marteau et quelques clous... l'école professionelle lui a ouvert ses portes, alors qu'il était rejeté des écoles normales et techniques... Mais c'est là qu'il s'est épanoui. Cela en vaut la peine. Le parcours est peut-être différents des autres enfants, mais au final qu'est-ce que cela change s'ils sont heureux dans ce qu'ils font... Après 8 ans de calvaire dans des écoles où il ne se sentait pas à sa place. Nous avons tous apprécié la différence. Courage à vous et à votre famille. Donnez-moi de vos nouvelles. A bientôt

Écrit par : Isabelle | 30/01/2010

Répondre à ce commentaire

bonsoir,oui oui je connais la relatine,elle en a pris pdt 6 mois puis quelque temps apres,elle en a repris 1mois ou 2,les effets etait assez bizarre,elle ne mangeait plus ou presque(on m'a dit que c'etait un anorexigene,le neuro me l'a dit)et apres 1an ou 2 elle en reprend et là elle fait des fuites urinaires donc j'ai arreter,c'etait dur aussi car elle soupirait bcp j'ai cru qu'elle etait en manque de la relatine mais peut etre qu'elle etait en manque de ses bienfaits,elle avait aussi des insomnies mais elle en a encore maintenant,pour finir on ne sait plus à quel saint se vouer,on a fait un bilan neuropsychologique à erasme,plus un eeg(encephalogramme)qui n'etait pas le premier non plus car je croyait qu'elle faisait des crises d'epilepsies(le petit mal)qui ont les memes symptomes,pas facile donc maintenant je la laisse tranquille car pour finir elle m'en voulait,elle pensait qu'elle etait malade du cerveau,je lui ai dit au contraire q'elle etait tres inteligente mais qu'il y avait des connections qui se faisait pas bien,enfin voilà en gros tout ce qu'on a deja passer et surtout la petite,plus toutes les humiliations...à bientot isabelle

Écrit par : rachel | 31/01/2010

Répondre à ce commentaire

Oui, je sais que certains enfants ont des problèmes avec la relatine... :-/
C'est vrai aussi qu'il faut absolument leur faire comprendre que cela n'est pas une maladie du cerveau, qu'il n'est pas non plus question de manque d'intelligence ... comme tu le dis, au contraire ! Antoine aussi avait un QI plus élevé que la moyenne ... Il y a plusieurs formes d'intelligence en fonction de chaque personne c'est différent. Antoine a pris de la Relatine en tout 3 ans... ce qui n'est pas beaucoup finalement. Courage à ta fillette !

Écrit par : Isabelle | 31/01/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.